L' intervention de l'Etat dans le secteur de l'eau et de l'énergie face aux résultats mitigés des programmes d'ajustement structurel au Cameroun - Jerry Nino Mengue - E-Book

L' intervention de l'Etat dans le secteur de l'eau et de l'énergie face aux résultats mitigés des programmes d'ajustement structurel au Cameroun E-Book

Jerry Nino Mengue

0,0
39,99 €

Beschreibung

Thèse de Master de l’année 2019 dans le domaine Etudes Africaines - Culture et Sciences Sociales, note: 17/20, , cours: Action publique, langue: Français, résumé: Dans la pratique, on peut constater une tendance des régions à définir elles-mêmes un régime juridique nouveau lorsque les problèmes sont purement régionaux. Ainsi, en est-il de l’Union Africaine qui, à l’aune de ses résolutions et décisions en droit de la mer, s’inscrit dans cette dynamique. Ces instruments s’immergent dans le débat de la dialectique entre régionalisme et universalisme qui alimente le droit international. Nous passerons au scanner la posture de l’Union Africaine dans le domaine du droit de la mer quoique n’étant pas partie à la Convention de Montego Bay. De l’étude de ces résolutions et décisions, et partant du fait que l’Union Africaine n’est pas directement partie à la « Constitution des océans » de 1982, la question qui retient notre attention est celle du régionalisme maritime africain c’est-à-dire la construction d’un droit de la mer africain. Se greffent à côté de cette question centrale, des questions secondaires. Quelle lecture pouvons-nous faire des résolutions et décisions de l’Union Africaine relatives au droit de la mer ? Sommes-nous en présence d’une approche nouvelle en ce domaine ? Répondant à cette problématique, nous avons passé en revue ces résolutions et décisions pour en saisir la quintessence. Quelques hypothèses ont été soulevées à cet effet. La première hypothèse est que le droit de la mer au niveau régional c'est-à-dire ici africain est un levier de l’économie bleue mais aussi s’inscrit dans une logique de régionalisation du droit international. Ensuite, l’autre hypothèse consiste à envisager les résolutions et décisions de l’organisation panafricaine, comme un mécanisme de mise en œuvre de la Stratégie africaine intégrée pour les mers et les océans par la promotion de l’intégration juridique régional des normes de droit international conformément aux buts et objectifs de l’Union Africaine visés dans le préambule de son acte constitutif. Enfin, au regard des rapports qui existent entre les organisations universelles telles que l’ONU et celles régionales sur le fondement de l’article 52 de la Charte des Nations Unies, nous avons envisagé les résolutions et décisions de l’organisation panafricaine non seulement comme un concours de celle-ci au maintien de la paix et de la sécurité internationales, mais aussi comme un dispositif qui aurait pour objet d’apporter des solutions africaines aux problèmes africains.

Das E-Book können Sie in einer beliebigen App lesen, die das folgende Format unterstützt:

PDF
Bewertungen
0,0
0
0
0
0
0