Le Sculpteur danois Vilhelm Bissen - Eugène Plon - E-Book

Le Sculpteur danois Vilhelm Bissen E-Book

Eugène Plon

0,0
1,99 €

oder
Beschreibung

"Le Sculpteur danois Vilhelm Bissen", de Eugène Plon. Publié par Good Press. Good Press publie un large éventail d'ouvrages, où sont inclus tous les genres littéraires. Les choix éditoriaux des éditions Good Press ne se limitent pas aux grands classiques, à la fiction et à la non-fiction littéraire. Ils englobent également les trésors, oubliés ou à découvrir, de la littérature mondiale. Nous publions les livres qu'il faut avoir lu. Chaque ouvrage publié par Good Press a été édité et mis en forme avec soin, afin d'optimiser le confort de lecture, sur liseuse ou tablette. Notre mission est d'élaborer des e-books faciles à utiliser, accessibles au plus grand nombre, dans un format numérique de qualité supérieure.

Das E-Book können Sie in Legimi-Apps oder einer beliebigen App lesen, die das folgende Format unterstützen:

EPUB
Bewertungen
0,0
0
0
0
0
0



Eugène Plon

Le Sculpteur danois Vilhelm Bissen

Publié par Good Press, 2022
EAN 4064066306007

Table des matières

La première de couverture
Page de titre
VILHELM BISSEN.
CATALOGUE.

A MONSIEUR LE PRÉSIDENT ET A MESSIEURS LES MEMBRES DE L’ACADÉMIE ROYALE DES BEAUX-ARTS

DE COPENHAGUE.

MESSIEURS,

Lorsque je publiai, il y a trois ans, la biographie & le catalogue des ouvrages de votre grand Thorvaldsen, la renommée de l’éminent artiste assurait d’avance à une étude consciencieuse la sympathie des hommes de goût de tous les pays.

Le bienveillant accueil que vous avez fait à mon travail fut une récompense infigne de ma tentative. J’eus en outre cette satisfaction, en ravivant des fouvenirs qui ne peuvent s’effacer, de provoquer un mouvement fimultané d’admiration pour Thorvaldfen, non-feulement en France, mais encore en Angleterre en Amérique, en Italie, & furtout en Allemagne, où les organes les plus confidérables de la presse ont tous rendu un jufte tribut de louanges à votre illustre compatriote.

Quiconque a parcouru vos belles villes du Nord sait en quel honneur on tient la statuaire dans les pays scandinaves, et avec quel succès les arts y font cultivés. Mais ceux qui ne les ont pas visitées peuvent ne pas être instruits de l’importance de vos travaux, & il serait intéressant de leur en donner un aperçu.

C’est avec cette pensée, que je tenterai peut-être de réaliser plus tard, que j’ai entrepris de faire connaître en France votre regretté collègue Vilhelm Bissen, en lui consacrant cette monographie, dont j’ambitionne de vous voir, Messieurs, agréer aujourd’hui l’hommage.

Vous reconnaîtrez que j’en ai trouvé les éléments principaux dans les deux articles que les savants professeurs Olsen & Höyen ont publiés autrefois dans le Dansk Folkekalender & l’Illustrer et Tidende. Ces deux articles m’ont en effet donné les informations essentielles, & je me fuis efforcé de les compléter par les renseignements que la famille de l’artiste a bien voulu me fournir & par mes recherches personnelles.

Si cet opuscule peut fixer un instant vos regards, je vous prie, Messieurs, de considérer une telle publication comme une marque de la respectueuse estime & du plus entier attachement avec lesquels j’ai l’honneur d’être

Votre très-dévoué collègue

EUGÈNE PLON.

Paris, le 20 mai 1870.

VILHELM BISSEN.

Table des matières

L’excellent sculpteur que l’Académie des beaux-arts de Copenhague a perdu il y a deux ans est justement apprécié dans les pays scandinaves. Quelques-unes de ses statues ont été exposées en France, où elles ont fixé l’attention des artistes; cependant son œuvre est peu connu parmi nous, parce que ses travaux les plus importants ont été exécutés pour sa patrie, & qu’ils font restés en Danemark, où ils décorent les places publiques, les monuments & les palais.

Herman-Vilhelm Bissen est né à Slefvig le 13 octobre 1798. Son père était Holftenois, &, comme la plupart des habitants de cette province, il parlait le bas allemand . Sa mère était fille d’un capitaine de la marine marchande, natif de la partie du Siefvig qui a pour langue le danois. Par sa naissance, il appartenait donc à la fois aux deux duchés de l’Elbe, & jusqu’au dernier jour il a voué au Danemark, sa vraie patrie, le dévouement le plus enthousiaste & le plus profond, sentiment professé hautement d’ailleurs par la grande majorité des habitants du Slesvig.