Van Eyck - Marguerite Devigne - E-Book

Van Eyck E-Book

Marguerite Devigne

0,0
1,99 €

oder
Beschreibung

"Van Eyck", de Marguerite Devigne. Publié par Good Press. Good Press publie un large éventail d'ouvrages, où sont inclus tous les genres littéraires. Les choix éditoriaux des éditions Good Press ne se limitent pas aux grands classiques, à la fiction et à la non-fiction littéraire. Ils englobent également les trésors, oubliés ou à découvrir, de la littérature mondiale. Nous publions les livres qu'il faut avoir lu. Chaque ouvrage publié par Good Press a été édité et mis en forme avec soin, afin d'optimiser le confort de lecture, sur liseuse ou tablette. Notre mission est d'élaborer des e-books faciles à utiliser, accessibles au plus grand nombre, dans un format numérique de qualité supérieure.

Das E-Book können Sie in Legimi-Apps oder einer beliebigen App lesen, die das folgende Format unterstützen:

EPUB
Bewertungen
0,0
0
0
0
0
0



Marguerite Devigne

Van Eyck

Publié par Good Press, 2022
EAN 4064066305079

Table des matières

LES GRANDS MAITRES
LISTE DES ILLUSTRATIONS
CHRONOLOGIE
LES VAN EYCK
HUBERT VAN EYCK
JEAN VAN EYCK
LE POLYPTYQUE DE L’AGNEAU
LES DEUX VAN EYCK ET LE RETABLE DE L’AGNEAU
L’ŒUVRE DE JEAN VAN EYCK
ŒUVRES EYCKIENNES NON SIGNEES
LES ŒUVRES EYCKIENNES DISPARUES
LES DESSINS DE STYLE EYCKIEN
HUBERTUS MAJOR QUO NEMO REPERTUS...... JOHANNES ARTE SECUNDUS.
APPENDICE
BIBLIOGRAPHIE

LES GRANDS MAITRES

Table des matières

MEMLINC, par Arnold GOFFIN.

METSYS, par A.-J.-J. DELEN.

TENIERS, par Georges EEKHOUD.

JORDAENS, par H. COOPMAN.

BRUEGEL, par G. VAN ZYPE.

VAN DER WEYDEN (de le Pasture), par Jules DESTRÉE.

VAN EYCK, par M. DEVIGNE.

VAN DER GOES, par Joseph DESTRÉE.

VAN DYCK, par Charles BERNARD.

RUBENS, par Paul LAMBOTTE.

P. 1

Hubert et Jean Van Eyck

Retable de l’Agneau Mystique (Polyptique; extérieur)

(Gand. Eglise St-Bavon)

LISTE DES ILLUSTRATIONS

Table des matières

CHRONOLOGIE

Table des matières

1417 31 mai. Mort de Guillaume de Bavière, comte de Hainaut et de Hollande.

1422 8 juillet. Mort, à Gand, de Michelle de France, première femme de Philippe le Bon, duc de Bourgogne.

1422 Du 24 octobre de cette année jusqu’au 11 septembre 1424, Jean van Eyck travaille au palais de La Haye pour Jean de Bavière, comte de Hollande, précédemment prince-évêque de Liége.

1424 30 novembre. Philippe le Bon épouse Bonne d’Artois, fille de Philippe, comte d’Eu et de Nevers.

1425 5 janvier. Mort de Jean de Bavière.

19 mai. Jean van Eyck est à Bruges. Philippe le Bon en fait son peintre et valet de chambre, avec un salaire annuel de 100 livres parisis, payable en deux moitiés et commençant à la Saint-Jean.
Avant le 2 août, Jean van Eyck se rend à Lille et s’y installe.
Entre août 1424 et août 1425, Hubert van Eyck fait deux esquisses d’une peinture pour le Magistrat de Gand.
Entre août 1425 et août 1426, visite du Magistrat gantois à son atelier.
1 7 septembre. Mort de Bonne d’Artois, seconde femme du duc.

1426 Hubert travaille à Gand. Testament de Robert Poortier et de sa femme (9 mars): dans l’atelier de maître Hubert se trouvent, à ce moment, une statue de saint Antoine, qu’il a polychromée, et d’autres ouvrages appartenant à l’autel fondé par eux dans la chapelle de la Vierge, où ils ont leur sépulture, en l’église Saint-Sauveur, à Gand.

Avant le 14 juillet, Jean van Eyck fait un pèlerinage pour le service du duc.
En août, il est envoyé en mission secrète par le duc.
18 septembre, Hubert meurt à Gand
27 octobre, Jean van Eyck étant revenu de sa mission, il lui est payé 360 livres de 40 gros de Flan-dire.

1427 Jean van Eyck accompagne les ambassadeurs du duc envoyés en mission secrète. Au retour, il s’arrête deux jours à Tournai. Le Magistrat de Tournai lui offre le vin d’honneur, le 18 octobre, et l’offre aussi aux ambassadeurs du duc, arrivés deux jours plus tard (20 octobre).

1428 Février. Jean, revenu de sa seconde mission, est à Lille. Il se plaint au duc: le receveur de Lille a refusé de lui payer son traitement.

P. 2

Retable de l’Agneau Mystique

(Détail: La Vierge)

P. 3

Retable de l’Agneau Mystique (Détail: l’Ange organiste)

3 mars. Lettres patentes du duc au dit receveur, ordonnant que la pension du peintre lui soit payée aux termes accoutumés.
19 octobre. Jean van Eyck part de l’Ecluse avec les ambassadeurs de Philippe le Bon pour gagner, par mer, le Portugal.
16 décembre. Arrivée à Cascaës.
18 décembre. Arrivée à Lisbonne.

1429 Janvier. Séjour à Arrayollos.

12 janvier. Les ambassadeurs quittent Arrayollos et atteignent Aviz. Le lendemain, l’ambassade est reçue par le roi de Portugal et sa famille. Jean van Eyck peint le portrait de l’infante Isabelle; ce portrait est envoyé au duc Philippe.
Février. Les ambassadeurs vont en pèlerinage à Saint-Jacques de Compostelle. Ils visitent Jean II, roi de Castille, le duc d’Arjona, Mahomet, roi de Grenade, etc...
Mai. Retour à Lisbonne.
4 juin. Les ambassadeurs vont à Cintra pour voir le roi et restent dans cette ville.
23 juillet. Le contrat de mariage du duc Philippe et de l’infante Isabelle est signé à Lisbonne.
Du 24 juillet au 8 octobre, l’ambassade reste à Lisbonne.
30 septembre. Le roi de Portugal conduit sa fille au navire qui doit l’emmener.
8 octobre. La flotte portugaise prend la mer.
25 décembre. Arrivée à l’Ecluse.

1430 7 janvier. Mariage de Philippe et d’Isabelle à l’Ecluse.

Jean van Eyck va à Hesdin et retourne à Bruges.

1431 Décembre. Il dessine le portrait du cardinal Niccolo Albergati.

1432 Janvier. Il peint le portrait d’Albergati. (Musée de Vienne. )

Il achète une maison à Bruges.
6 mai. Le polyptyque de l’Agneau mystique est terminé et placé dans l’église Saint-Jean, — à présent Saint-Bavon, — à Gand.
Avant le 13 août, le bourgmestre et quelques autres membres du Magistrat de Bruges visitent Jean van Eyck pour voir les peintures qui sont dans son atelier.
10 octobre. Il peint le portrait d’un homme, avec la devise «Léal souvenir». (Nat. Gallery, Londres.)

1433 Avant le 19 février, le duc visite l’atelier de son peintre.

Jean van Eyck peint la Vierge et l’Enfant (précédemment à Ince Hall, à présent au Musée de Melbourne).
21 octobre. Il peint le portrait d’un homme coiffé d’un turban rouge. (Nat. Gallery, Londres.)

1434 Naissance de son premier enfant. Le duc en est le pairrain.

Il peint le portrait d’Amolfini et de sa femme. (Nat Gallery, Londres.)

1434-1435 Le traitement annuel de Jean van Eyck est porté de 100 livres parisis, payables en deux moitiés, à 360 livres de 40 gros de Flandre (4,320 livres parisis), payables en quatre fois.

1435 12 mars. Réprimande du duc aux comptables de Lille, qui ont fait des difficultés pour l’enregistrement des lettres patentes du peintre, et ordre d’exécuter ponctuellement ses commandements.

Jean van Eyck enlumine six statues de la façade de l’hôtel de ville, à Bruges.

1436 Il peint un tableau d’autel pour Georges van der Paele, chanoine de Saint-Donatien, à Bruges (Musée de Bruges).

Il peint le portrait de Jean de Leeuw (Musée de Vienne).
Il part en mission secrète sur l’ordre du duc; il lui est payé de ce chef 360 livres de gros.
Octobre. Jacqueline de Bavière, comtesse d’Ostrevant et ci-devant comtesse de Hainaut et de Hollande, meurt à Teylingen.

1437 Jean van Eyck dessine et commence à peindre le petit tableau représentant sainte Barbe (Musée d’Anvers).

1439 Il peint la Vierge à la Fontaine (Musée d’Anvers).

17 juillet. Il peint le portrait de sa femme, Marguerite (Musée de Bruges).

1441 Il peint un tableau d’autel pour le prévôt de Saint-Martin d’Ypres.

9 juillet, Jean van Eyck est mort.

1450 Liévine, sa fille, entre au couvent de Sainte-Agnès, à Maeseyck.

Cette chronologie a été établie par James Weale: Hubert and John van Eyck. Their life and work (Londres, 1908). Nous la reproduisons en y supprimant quelques indications (plusieurs dates du séjour au Portugal) et en y ajoutant quelques éléments qui complètent les données biographiques relatives aux deux van Eyck.

P. 4

Retable de l’Agneau Mystique

(Détail: les Saintes)