Coeur Turquoise - Victor Zabatt - E-Book

Coeur Turquoise E-Book

Victor Zabatt

0,0
3,49 €

Beschreibung

De la poésie à toutes les sauces, des lignes à déguster.

Das E-Book können Sie in Legimi-Apps oder einer beliebigen App lesen, die das folgende Format unterstützen:

EPUB
MOBI

Seitenzahl: 20

Bewertungen
0,0
0
0
0
0
0



www.facebook.com/victor.poemes

Sommaire

Chanter

Colle

Dernière noce

Dessein

Enfuis

Espérer

Grande

Gravure

Je, tu, il….

Jeu de verbe

Le clou

Bavardages

Le temps des….

L’oreiller

Maman

Me retourner

Mi

Moi

Opposition

L’éternité

Vide

Demain

Chanter

Je chante avec mes potes

Je ne sais que gazouiller

Ils ont fermé la porte

Ton micro est branché,

Y en a certains c’est sûr

M’auraient déjà viré

Le nez contre la porte

Il faut te recycler,

De tout ça je me moque

Je veux laisser une ombre

Tapisser nos mémoires

De notes et de rondes,

J’ai vendu mon âme

A ces lignes sans flammes

Le rock le blues

Des sons que j’épouse,

Rêveries en couleurs

Je cherche mon étoile

Les yeux levés au ciel

Je crèverai la toile,

J’étouffe je suffoque

Je souffle sur la braise

J’écarte cette fumée

Pour dévoiler mes rêves,

Derrière ce rideau

J’ai la voix qui tremblote

J’aurais du boire cette eau

À ce vin qui picote,

Je contemple l’arène

Où s’écrivent les histoires

De ces rois de la scène

Et de nos rêves de gloire,

Une harmonie en foire

Des notes qui pétillent

Je me fonds dans le noir

Accroché à mon fil,

Du matin jusqu’au soir

Je fredonne mes copies

Il n’est jamais trop tard

Pour un brin de folie,

On partage nos voix

Sur des brins d’écriture

Un ange près de moi

Aux allures de Diva,

Sans eux je ne serais rien

Sans voix ni musiciens

Je les ai engloutis

Dans un coin de ma vie,

Une bande qui se marre

Un roman chaque soir

J’ai posé sur l’autel

Nos mirages qui sommeillent,

Dévoiler mes rengaines

Sur le bord de l’estrade

Dérouler tous ces mots

Ces rimes qui m’obsèdent,

Le succès le triomphe

Sont comme les Licornes

Des songes égarés

Une obsession que j’aime,

Je mets de la couleur

Pour effacer ce gris

Que le diable m’emporte

Si ces vers vous ennuient,

Ne cherchez pas mon nom

Dans ces canards qui crient

J’ai donné mes espoirs

À ma bande d’amis,

Je ne fais pas d’effort

Pour grimer qui je suis

Tout simplement Victor

Un amoureux de la vie,

Je vais emballer tout ça

Un bouquet de paroles

Ma voix est aux abois

Je ne serai pas une idole,

Je vais chanter ce soir