Les tombes amoureuses - Augustin kinguse - E-Book

Les tombes amoureuses E-Book

Augustin kinguse

0,0
7,99 €

oder
Beschreibung

La Paix ! Un monde de Paix humaine et naturelle est-il possible aujourd’hui ?  Les Tombes Amoureuses est un assemblage des poèmes noirs, des chants des peuples décapités, disparus sous l’horreur des machettes dans la ville de BENI à l’Est de la République Démocratique du Congo. Ce sont des odes funèbres de nos familles, des litanies des tombes inconnues, des familles perdues entre horreurs et malheurs, des enfants militarisés, des filles violées, des jeunes abattus dans les grandes rues des villes africaines et mondiales au nom sacré de la Démocratie sans oublier le massacre continu de notre nature. Ce sont nos tombes de l’amour. Les malheurs en zones de guerre sont identiques entre peuples, les répressions démocratiques, les violations de la liberté, les mauvaises conditions de vie, la culture de la haine et la mauvaise gouvernance. Ces situations sont éternelles, visibles et justifiées dans nos sociétés. Ce livre est un témoignage oculaire du génocide que nous vivons à BENI, des tombes infinies qui, dorénavant, chantent des cantiques de Paix pour un monde de Paix, pour une politique responsable face à la nature. De ces tombes aux visages faméliques, se lèvent d’aubades de peuples forts, une enfance maternelle, une jeunesse transformatrice, une digne maternité et une politique humaniste. Ce livre est enfin un appel à la protection de nos valeurs globales : la femme, la nature, l’enfance, les droits de l’homme… C’est le rêve du peuple universel qui proclame la Paix.

À PROPOS DE L'AUTEUR

Jeune auteur, Augustin kinguse est né à Goma en 1996 à l’Est de la République Démocratique du Congo. Poète engagé dans les questions de la Paix, de l’enfance, de l’Environnement et de la lutte contre les violences sexuelles dans la Région des Grands Lacs, il anime des rencontres entre jeunes sur les réseaux sociaux sur les problématiques de la transformation sociale positive des communautés de la Région par la jeunesse.

Das E-Book können Sie in Legimi-Apps oder einer beliebigen App lesen, die das folgende Format unterstützen:

EPUB
Bewertungen
0,0
0
0
0
0
0



Augustin Kinguse

Les tombes amoureuses

Recueil

© Lys Bleu Éditions – Augustin Kinguse

ISBN : 979-10-377-0354-5

Le code de la propriété intellectuelle n’autorisant aux termes des paragraphes 2 et 3 de l’article L.122-5, d’une part, que les copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et, d’autre part, sous réserve du nom de l’auteur et de la source, que les analyses et les courtes citations justifiées par le caractère critique, polémique, pédagogique, scientifique ou d’information, toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause, est illicite (article L.122-4). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Parce que nous sommes tous de cette Humanité :

En mémoire de la population des villes de Beni, Kasai et de Djugu en République Démocratique du Congo.

En mémoire des peuples du Mali, Nigeria et du Sénégal,

En mémoire de ceux qui sont affligés par le terrorisme.

Loin des espoirs incertains de la Politique,

Que ces poèmes soient la voix de la Paix et de la Réconciliation.

L’Auteur

À propos du livre

Les Tombes amoureuses sont une compilation des poèmes, avec mission d’éveiller l’étincelle de Paix dans les cœurs de nos lecteurs. La Paix étant avant tout un exercice du pardon et de l’amour, des valeurs positives et de l’espoir. Ces textes sont inspirés des tragédies vécues et d’actualité qui consument quotidiennement la célèbre Ville de Beni, en République Démocratique du Congo. Rappelons encore que, parallèlement à d’autres provinces de l’Est du Congo, Beni est devenue le sanctuaire des massacres sauvages et inconnus de paisibles citoyens. Depuis 2014, selon la Société civile locale, plus de cinq mille personnes sont déjà mortes dans ces incursions des hommes armés, la plupart de fois, portant des machettes, haches et des couteaux. Le Gouvernement congolais ne cesse de dénoncer les rebelles (mouvement terroriste) du pays voisin l’Ouganda, comme auteurs de ces infâmes massacres. Malheureusement, les vrais auteurs ne sont jamais identifiés. La ville de Beni repose sur des complots, des mains noires politiciennes tant internes qu’externes.

En écrivant ce livre, l’idée est d’interpeller la Communauté internationale de l’avenir de ces millions de populations (majoritairement rurales) qui sont égorgées, décapitées, hachées, des innocents de tout âge, de tout genre, des femmes enceintes, des nouveau-nés et d’écoliers. Ces textes sont inspirés du quotidien traversé par plus de cent millions de Congolais : vivre dans une nation à éternelles guerres. Comme dans la bande de Gaza, comme en Libye, au Mali… Partout où les armes et le terrorisme continuent à faire la loi, l’urgence de la Paix est imminente. D’innombrables citoyens, victimes de mauvaises politiques, de la malédiction des mines d’or dans leur territoire. Ce sont des coins de la Terre éloignés des caméras, des médias et des réseaux sociaux, des villages loin de la modernité, devenus champs de bataille aujourd’hui, des milliers d’innocents ne rêvent que la Paix, la Sécurité, la nourriture, la santé, l’Éducation…

Comme nous avons été incapables de limiter nos folies d’armement, maintenant la gâchette est tournée vers notre nature. Ainsi disait-il, Jacques Chirac à qui nous rendons hommage mérité, « Notre maison brûle, et nous regardons ailleurs. » Etant un jeune congolais, militant de la cause universelle, je ne resterai pas insensible face à cette infernale lune de guerre au rendez-vous de notre aurore. Actuellement, le climat est menacé par nos machines, nos politiques égoïstes et destructrices. Si rien n’est fait encore comme a été pour la Paix mondiale, les générations de demain payeront le prix de notre haine, et la Terre nous consumera…

Enfin, dirai-je, ces textes sont une révolte positive aux politiques des antivaleurs tant louées à notre siècle, comme à Beni et dans d’autres zones de guerre, nous sommes appelés à AGIR. Sans la Paix mondiale, le Climat est toujours sur les gâchettes du destructeur.

AUGUSTIN KINGUSE

Auteur